BUTTERFLY

AVANT-PROPOS

Porter son regard sur ce qui semble être établi comme différent dans une société contemporaine qui tend à uniformiser chaque nuance, ou à exclure, plutôt qu’à en assumer la si belle diversité. Se rendre compte que ce qui peut sembler anormal à nos yeux, ne l’est pas, , mais n’est seulement pas normé. 
La rencontre avec Lova Bescop m’a prouvé que la singularité, -bien qu’elle soit finalement universelle-, est une source de richesses extraordinaire. Ce projet, bien qu’il n’est pas répondu entièrement à la plupart des interrogations qui m’ont poussé à l’ent-

 

reprendre, a  eu l’avantage de susciter de nouvelles questions. Comment construit-on son identité ? Comment l’exprime-t-on ?  Qu’est-ce qui fait du corps un produit social ? Pourquoi certaines différences sont-elles moins bien intég rées que d’autres ? Où se situe les limites du réel et celles de la représentation ? 
C’est par le médium de la photographie que ces questionnements sont nés et continuent de faire leur chemin, et c’est cette fonction d’ outil incitant à la réflexion  qui lui est attribué ici, en mettant en lumière un petit morceau d’une existence.
                                     Alyssa-Naïs Tourte
 

LOVA
Jacques Robert PRECLIN, né à Hénin-Liétard le 24 Juillet 1952. Sexe: Masculin. Taille: 1, 75 M . Ce sont ces informations qui figurent sur la carte d’identité de Lova Bescop, une femme que j’ai eu l’occasion de rencontrer au groupe de parole pour transidentitaires « Le Jar din des T », dirigé par Florence Varin.
La transidentité correspond au fait, chez un individu, d’avoir une identité de genre ou sexuelle,  non conforme à son sexe de naissance. Ce groupe de parole a donc pour objectif  de réunir, d’échanger,  et d’améliorer les conditions  des personnes  étant dans ce cas-là. Je m’y suis rendu pour la première fois en Octobre 2015  par curiosité, puis  trois autres fois, le temps de quelques connaissances qui ont évolué de manière plus ou moins intimistes par la suite. Ces différentes rencontres avec Marie-Pierre Bouchet, qui m’a intégré au groupe, Alexia Brotel, Florence Coquard, Monika, et Lova Bescop ont donné naissance au projet Butterflies. Butterfly,  série parallèle,  figure le début de la nouvelle vie de Lova Bescop, qui a, le 13 Octobre 2015, réalisé l’opération de changement de sexe, accomplissement d’une transition d’homme à femme et  renaissance marquée à même le corps.
Lova réside aujourd’hui à Larmor-Ba

den, à quelques pas du Golfe du Morbihan, où elle passe sa retraite après avoir travaillé en tant que policier en région  Parisienne. Durant sa vie d’homme et à l’encontre de son orientation sexuelle, elle s’est mariée deux fois, et a donné naissance à une fille. C’est le  15 Janvier 2013 qu’elle décide de réellement commençer sa transition en débutant le traitement hormonal, malgré que cela fasse déjà de nombreuses années qu’elle  soit consciente de ne pas être en accord avec son corps. Par la suite, elle réalise des opérations telles que la mammoplastie et la chirurgie des cordes vocales qui permet normalement une voix plus aigüe.
La première partie de ce travail a eu lieu suite à l’opération de changement de sexe, appelée aussi chirurgie de réassignation, effectuée à l’Hôpital Lyon Sud. Je suis allée rendre visite à Lova à la Maison d’Hestia où elle a passée sa convalescence jusqu’à  la fin de décembre 2015.Dans un second temps, Lova m’a gentillement accueilli chez elle pendant quelques jours au mois d’Avril 2016, où j’ai pu découvrir mieux une personne courageuse, qui a le coeur sur la main, et surtout qui vit comme une femme normale, avec des différences.
                                      Alyssa-Naïs Tourte